cnamslogs200 183 1 logo u2p

 

JUIN 2017

AIDE A L’EMBAUCHE PME :
la date limite de demande approche

Les employeurs de petites et moyennes entreprises ont jusqu’à la fin de mois de juin pour profiter de l’aide à l’embauche.

Pour rappel, cette aide est réservée aux entreprises ou associations de moins de 250 salariés, qui ont embauché
un salarié en CDI ou CDD d’au moins 6 mois, entre le 18 janvier 2016 et le 30 juin 2017. La rémunération du
nouveau salarié doit être inférieure à 1 900 € bruts mensuels (soit 12,58 € en salaire horaire brut).

Le montant de l'aide pour 2 ans est égal à 4 000 € maximum pour un même salarié. L'aide est versée sous la
forme d'une prime trimestrielle de 500 €.

Exemple : pour un salarié embauché en CDD de 6 mois à temps complet, la prime est 1 000 € = 500 € x 2 trimestres.

Si le salarié est embauché à temps partiel, l'aide est proratisée en fonction de sa durée de travail.

Exemple : pour un CDI à temps partiel (à 80 % d'un temps plein), la prime est de 400 € par trimestre (3 200 € sur 2
ans).

Cette prime est cumulable avec certains dispositifs existants : réduction générale des cotisations patronales sur
les bas salaires, crédit d’impôt pour la compétitivité (CICE),…

L'aide n'est pas cumulable avec une autre aide de l'État à l'insertion, à l'accès ou au retour à l'emploi versée au titre
du même salarié : contrat de génération, contrat d'apprentissage (sauf si l'embauche a lieu à l'issue de
l'apprentissage), aide à l'embauche d'un premier salarié...

L'aide n'étant pas plafonnée, l'employeur peut cumuler autant de primes qu'il embauche de salariés éligibles.

Pour plus d’informations sur les démarches à suivre : site officiel du Ministère du Travail :

http://travail-emploi.gouv.fr/emploi/accompagnement-des-tpe-pme/embauchepme/article/demandez-la-primeembauche- pme

Ce site utilise des cookies. En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation de cookies sur votre ordinateur.